Port-Miou > Calvi > Île d’Elbe > Port-Miou

Port-Miou > Calvi > Île d’Elbe > Port-Miou

13/07/2020 Non Par GerardG
Départ sous spi, petit Mistral en attendant le Libecciu. (Photo Adélaïde)

Semaine de croisière pour équipage expérimenté : Alain Vivet, Carole Paravisini, Jean-Claude Pétronin, Adélaide Lerebours, Gérard Guieu.

Alain, Carole, Adélaïde, Jean-Claude, Gérard.

Départ de la Calanque de Port-Miou le LUNDI 29 juin à 06h30.

Le petit vent d’ouest annoncé s’établit dès la baie de Cassis et le nouveau spi rouge d’Ohana nous permet de naviguer, vite et bien, le long des côtes jusqu’à Porquerolles, avec quelques empannages.

Vent d’Ouest et spi, le long des côtes varoises. (Photo Carole)

Le vent d’ouest se renforce, concours de surf sur Ohana,10-12 nœuds : https://www.facebook.com/gerard.guieu/posts/3437780832899893 … avant d’affaler le spi pour continuer, à peine moins vite, sous génois.

Traversée Express

Le vent fraîchit encore, on continue notre traversée sous GV deux ris et génois réduit; Décision de continuer tribord amure et donc faire une route plus sud que la route directe en prévision du Libecciu, vent de Sud-Ouest souvent associé au Mistral, annoncé au large des côtes corses.

Fin de traversée toujours avec un vent bien établi, passage de la Révellata sous GV 2 ris et génois; à noter, vers 3 heures du matin, le contact impressionnant entre notre bôme et la bouée houlographe dont le feu était éteint; REX complet partagé par le Comité Directeur / seul dégât constaté, une rayure sur la bôme. Ohana au mouillage dans la baie de Calvi le mardi 1er juillet à 04h30 (22h pour 150 milles en direct).

Premier mouillage, sympa (Photo Carole)

La journée du MARDI est consacrée à une brève escale au port de Calvi pour important RdV Visio-conf pour Adélaide, puis en route pour notre prochain mouillage corse : baie d’Acciolu, désert des Agriates.

MERCREDI, cap sur l’Ile d’Elbe via le Cap Corse; d’abord au moteur mais le vent s’établit gentiment, avec tentative de Code D, puis au près pour saluer le rocher de la Giraglia, et les vaches de la plages de Barcaggio. Le vent faiblit pour rejoindre l’Ile d’Elbe où nous arrivons au moteur en début de nuit.

JEUDI, découverte de Porto Ferraio, capitale de l’archipel toscan; accueil sympa, charcuterie et formaggio ! & début de notre retour, via le cap Corse.

VENDREDI, mouillage bref à Barcaggio et dernier bain en face de la Giraglia, avant la traversée retour par une météo très variable, d’abord par vent modéré de sud-ouest, puis vents faibles, puis vent de nord-est et même bref coup de vent d’Est au large de San-Rémo (GV affalée juste avant) dans la nuit de vendredi à samedi.

SAMEDI, navigation au près par vent WSW modéré de Cannes à Hyères; Observation émue d’un jeune cachalot au large de Saint-Tropez.

Arrivée à l’Anse la Badine, dernier mouillage; on en profite pour réaliser l’entretien d’Ohana avant l’apéro.

DIMANCHE, les 30 derniers milles de notre tour de 500 nautiques, par vents faibles et moteur Volvo (5-6 nœuds pour 1800 tr/min).

Un bien belle croisière hauturière avec Ohana donc, sans oublier les rencontres avec les dauphins, les apéros soignés et la vaisselle par tous les temps.

Parés pour le prochain départ ?

Nous, OUI. (Photo JCP, allias Pinpin, via Valérie)