SNIM 2019

SNIM 2019

26/04/2019 2 Par EtienneD

Texte par Gérard, Photos par Etienne

Marseille – SNIM 2019 bien organisée (130 bateaux, bon accueil et ambiance à terre) mais avec météo très perturbée.

Equipage Cadarache de 7, ajusté selon les jours : Mary, Carole, Marie, Sylvie, Etienne, Jean-Claude, Eric C, Tony, Gérard (skipper).
Satisfaction de naviguer-régater ensemble et dans la bonne humeur.

Vendredi matin, les équipages se préparent (en vidéo)
Le ponton commence à se remplir de tout le matériel laissé à terre

Ohana en IRC3 (initialement en IRC4 donc privé de grande course, avec notre nouveau rating 1.009 / ramené, à notre demande et temporairement, à 1.010 (limite de l’IRC3) en direct avec le jaugeur IRC présent sur la Snim ).

Préparation des bouées sur la terrasse de la SNM

Course de nuit vendredi :

45 milles, à virer l’Ile Verte, par vent d’Est 15 à 30 nœuds.

L’équipage est prêt pour le départ : Carole au piano, Eric à la GV et Gérard à la barre

Départ (15h20) correct et long bord de près sous foc XVoile et GV haute dans une mer agitée (vidéo ci-dessous : Ohana secondes 37 à 40)

Ça bouge beaucoup mais quelle lumière! (en vidéo)
Le premier retourne déjà vers Marseille
Passage du bec de l’Aigle

Île verte virée devant 2 IRC3 et quelques solos et duos.

L’île Verte est virée, c’est le retour avec le couché du soleil. A l’opposé la lune se lève : superbe!

Retour sous spi CEA d’abord à 8-11 nœuds, mais ensuite de moins en moins vite (et toujours avec la mer bien désordonnée).

Carole, Eric et Tony très concentrés pour tenir le spi
Jean-Claude au rangement

Fin de course dans la rade sud de Marseille, au près par moins de 5 nœuds de vent.

Résultat : 18/21 devant A35, First36.7 et Elan 40.

Samedi, dimanche et lundi :

6 bananes en rade nord (IRC 0 à 3) par vent d’Est, très perturbé (5 à 35 nœuds).

Départs, manœuvres (petit ou grand spi), Ohana à la lutte avec le First36.7, qq A35 et JOD, l’Elan 40.

Samedi

On arrive sur la zone (rade nord)
Temps et décor magnifique
L’avantage d’être derrière: on a une belle vue d’ensemble !
En attendant le vent…
Merci à Mary pour la photo
Bonne ambiance à bord ! (Tony au spi en vidéo)

Dimanche

La météo a changée…
Départ des IRC 0 et 1
La Cagole bien méritée ! (merci au passant qui a pris la photo)

Lundi

Lady First et son équipage de 18 personnes !
Les bateaux hissent leur grand voile devant le Mucem
Sylvie et Tony en plein effort

Bilan

Résultats modestes (17/21 à 21/21) surtout par vent inférieur à 10 nœuds :
https://www.lanautique.com/wp-content/uploads/2019/04/snim_2019_irc_irc3.htm

Mais, comme dit Tony, équipage satisfait même en arrivant dernier (et la Cagole aidant)

Comme discuté avec Eric : avec les voiles actuelles correctement utilisées (roller-rentreur du foc notamment), Ohana peut régater honorablement (par vent supérieur à 10 nœuds, tant qu’on ne disposera pas d’un génois régate)

Avarie de hublot :

Au cours de la dernière manche, départ donné par 30 nœuds de vent / un ris et Orc pour Ohana, constat de trous dans le hublot bâbord / abandon de la régate.

De retour au port, on constate que le hublot, en verre Sécurit (et non en plexiglas), a été fortement endommagé par l’anneau inox du rentreur de génois, avec fissuration générale et deux trous / photo en PJ (merci Mary).

Hublot consolidé par grey tape sur l’ensemble des deux faces, bateau navigable / utilisation anneaux inox supprimée.

Bateau nettoyé des très nombreux éclats de verre. Prudence lors de prochaines utilisations.

Reste à remplacer ce hublot (Elan ? ou plexi sur mesure ?) dès que possible.

Et à convoyer le bateau à Port-miou (météo défavorable jusqu’à jeudi-vendredi) pour le week-end (Joseph skipper)

La suite à discuter et décider ensemble dès cette semaine (permanence et RdV vendredi à Cadarache pour médiation ASCEA).

Autres aspects techniques :

  • Orc réparé par Delta-Voile (ralingue sur 70 cm) sans paiement / geste commercial pour se faire pardonner le retard de livraison GV
  • Changement d’un coulisseau de GV après casse
  • Remplacement poulie double rail d’écoute GV (Harken 58€)
  • Organiser la récupération du radeau de survie.

Communication :

Brève discussion avec Georges Seimandi, organisateurs de « Voiles de l’énergie et de l’environnement » et l’implication du CEA pour 2019, 2020 / possibilité de louer Ohana…

PS: Profitez de la lecture de cet article pour visiter notre nouveau site internet. En espérant qu’il soit à votre goût !